22/02/2007

De Profondis

Lune, liquide mercuriel dont l’argent serpente sur le tapis de feuilles. Terre fourmillante couverte de son linceul luisant.

 

Les ajoncs murmurent les secrets inquiets, l’angoisse sereine d’une mort sourde.

 

Arrière décor d’une boîte crânienne, théâtre des plongées pour des profondeurs déraisonnables.

 

Attirante panique, tentatrice folie et goût immodéré pour le sursis.

 

Sur la brèche, pas de danse sur l’arrête du gouffre.

 

Puis, les premiers mètres grisants de la chute.

 

Pupille d’un au-delà…

10:43 Écrit par malecicatrique dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |