20/02/2006

Le Livre XV (première pierre)

 

 

Du moule, il a sorti la brique façonnée dans ce mortier aux ocres sanguines. Le matériau était encore chaud.

Il a soufflé sur la terre battue, il a balayé la surface du revers de sa main afin de la faire plus lisse. Tous le regardèrent à la fois intrigués et lassés de ses élucubrations spirituelles et verbales.

 

 

« Amis, voici venu le temps de la construction, ne nous souffrons plus de vivre cette vie. Comprenez qu’il ne s’agit pas de nomadisme mais plutôt d’une errance stérile, de questions bombardées depuis les sommets de notre ignorance.

 

Il nous faut déformer le monde, ne pas le faire à notre image, mais lui proposer les artifices de nos mains.

 

Je construis ici la Tour… »

 

Certains reprirent leurs activités banales et lassantes, l’idiot a pleuré… 

 

Alors il a commencé à écrire ceci sur le tronc des arbres :

 

« Le mortier se loge dans l’éclat de son sourire ! »

12:36 Écrit par malecicatrique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

j'arrive pas à arrêter de t'encenser, mais vraiment, tu m'émeus
et merde!!!

Écrit par : salomé | 20/02/2006

Les commentaires sont fermés.