12/12/2005

Mots

Il y a; les mots que je dompte pour toi...
 
Il y a; les mots qui m'échappent pour toi...
 
Et l'assurance d'un refrain, foyer solaire logé sous le sternum, enfin quelque part sous la peau...
 
Seuls moments durant lesquels, j'accepte que mon corps s'abandonne.

18:33 Écrit par malecicatrique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.