24/10/2005

Exorcisme

Il aime à entraver la déglutition,

Et teinte les heures d’une noirâtre lymphe,

Il se glisse reptile sous la peau,

Menace de dévorer les souvenirs heureux,

Il engendre d’inquiétantes postures,

Des postulats non fondés pour des craintes vénéneuses,

Mycose insatiable, germe du soir silencieux,

Il se terre immobile et menace les entrailles.

 

Il est là sans raison me propose un sourire,

Il se rappelle à moi dans des danses provocantes,

Et m’invite à la chute, à me repaître de ténèbres…

 

L’abandon…

 


18:59 Écrit par malecicatrique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.