20/03/2005

Alcools

Je suis lisse, simple, dévoué, gentil, honnête.

Je propose aussi cette face là de moi. Et j’assume, mais je sais lire, lire ne veut pas dire comprendre, lire c’est aimer. Donner du corps à un mouvement furtif, à une expression figée dans la mémoire, à une œillade timide. La vérité, on s’en fout ! Ce qu’il faut c’est créer des histoires…

 

Ma tête est aussi un paysage heurté, Dresden sous les bombardements, matière grise en charpie, des mots vomis par rasade dont l’acidité peut ronger la feuille, des râles poussés dans des positions contre-nature, les articulations retournées, les yeux révulsés, la langue tétanique…

Surtout, il y a le vertige de mes déboires urbains, de mes amours impulsives.

Elle s’est installée et scande tel un ouvrier du métal ses quelques dires, en me clouant au pilori.

Encore plongé dans le tumulte, de mon débit verbal s’échappe une folie maladive et sans génie, ru méphitique courant dans les rigoles de la ville, charriant le doute, et cette fichue impression d’être sur la brèche.

 

Je vogue toujours ainsi entre ces deux eaux, la mer d’huile et la lame fangeuse…

 

 

(illustration: Tempest de Varujan Boghosian)







13:57 Écrit par malecicatrique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

attention, lisse, simple, dévoué, gentil, honnête, peut-être mais M.I.T.C.H aussi!

Écrit par : Milady Renoir | 21/03/2005

Les commentaires sont fermés.