15/03/2005

Formulaire LP 25-IJU-3225 BRFD

Conjonctives encore gonflées, phalanges écailles, la lumière chaude d'un printemps nubile me caresse à défaut d'autre chose...

Repos ! Pas travail aujourd’hui ! Pas sauter dans le metro pour plonger les mains dans la glace et le nez dans la rascasse !

Mais je ne supporte pas mon statut précaire de réfugié français, non pas que je sente le regard pesant des autochtones, mais c'est intrinsèque à ma nature pleutre et puis j'ai trop lu Kafka !

 

D'abord, je dois aller à la Poste pour chercher un mandat ! Chic, j'apprends ce matin qu'il est arrivé ici, en Belgique. Je m'y rends sourire aux lèvres, cheveux au vent pour apprendre finalement que ce papier n'est que "préventif", une sorte de héraut pour m'assurer que le mandat ne saurait tarder, soit !

 

Une heure ensuite, je reçois ladite convocation m'invitant à retirer le précieux et tant attendu mandat au bureau de poste, mais seulement à partir de demain...

Mais je suis pas un cul-de-plomb comme vous moi, me dis-je. Je suis un jeune homme poli, j'appelle pour expliquer ma situation, on m'encourage de me rendre au bureau de poste Brusso 5 après 15h... Ah, enfin, un peu de chance et puis en plus Western Union, ça marche super bien!! Cool, super (oui la joie rend puéril et con, c'est un fait)

 

Et puis la banque aussi, je dois m'y rendre, j'ai assez attendu, ils sont censés avoir mes papiers !

J'arrive, un monsieur à l'haleine acétonée me reçoit avec un regard suspicieux et batracien.

Il doit vérifier des choses qu'il dit, me demande encore des pièces administratives pour me signifier enfin que mon statut est assez délicat à considérer. Ma première impulsion consiste à vouloir lui introduire le cendrier sur patte qui gît dans la salle d'attente. Finalement, je me contente d'un esclandre dans un français digne de d'Ormesson!!!

 

J'ai rendez-vous avec l'agent immobilier pour signer mon bail : RAS. Enfin.

 

Je sors satisfait, et décide de me rendre à la maison communale pour devenir un citoyen et ne pas rester monstre. Je rentre, depuis l'hygiaphone j'entends un galimatias administratif, le sens étant à peu près : "l'ouverture du concours débute à 16 h revenez avec votre Ci et 2 photos et 6euro 25"

 

Cool, j'ai le temps me rendre à Brusso 5 pour le mandat ! C'est place de la Monnaie ! J'y vais à pied, il fait toujours beau !

 

Je prends mon ticket et deviens de suite l'individu 49 qui devra se présenter en zone verte dans laquelle un monsieur à l'accent formidable et au strabisme sartrien m'attend.

 

"Désolé Monsieur, ce n'est pas là qu'il faut vous rendre mais à Ixelles 4"

Le pauvre n'y est pour rien mais je suis sûr qu'un bon coup de boule m'aurait soulagé. Finalement je préfère rire de mon sort et du vigile lilliputien qui a des oursins sous les bras.

 

Je file, m'introduis dans un tram qui n'a rien à envier aux boites de sardines Connétable, et j'arrive après avoir parcouru les 5kms (oui au moins) de la chaussée de je-sais-plus-quoi !

Le monsieur du guichet est formel :

 

"Trop tard Monsieur, le mandat est parti"

Il a une queue de cheval, enfin, il a les cheveux longs, j'ai des idées de torture, une fois encore je ronge mon frein mais je crois que je peux très vite devenir irritable !

 

17h20, j'ai 40 minutes pour retourner à la maison communale de Saint Josse.

Station Madou, 17h42, j'entre, fier de moi, et la dame à l'hygiaphone qui soit dit en passant présente la voix d'un patient post trachéotomie me dit :

 

"C'est trop tard Monsieur"

 

Je frappe son aquarium de mon ongle, quand je suis venu il était stipulé que les tickets étaient délivrés de 16 à 18 heures ! Bon, elle semble tâter un peu la taille de mon ire et consent à me filer un ticket !

 

Voilà j'ai mes papiers et surtout... Vive l’Europe ! 

 

 





19:32 Écrit par malecicatrique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Eh oui, Ah ca L'europe n'a rien de facile. C'est avec la plus grande délectation que je garde ce papier du médiateur fédérale qui dit "oui le service des étrangers à fait une erreur".
Au fond, cette eurreur m'a juste empecher de suivre une ecole en journée, ce n'est pas grave n'est ce pas fonctionnaire du services des étrangers, vous vous avez un salaire.
à bruxelles, les employé comunaux etait incopétant, 1 ans que mon dossier était en attente, et ils s'en foutais... ici, a peine là depuis 1 mois, que j'était convoqué, qu'il remué ciel et terre pour moi. La région Carolo a juste ca de bien a mes yeux

Écrit par : Galeiliante Côleirien | 16/03/2005

Ps: la poste En france elle est nul, en belgique, c'est l'apogée de l'incompétance, de la perte de courrier....
Se rappelle d'un cheque francais, recu 8 mois apres son envoie.

Écrit par : Galeiliante Côleirien | 16/03/2005

et moi à cause de toi, j'ai fait des faux, battu des mémés à sacs-filets dans le bus, ejecté deux émigrés ghanéens et pris une main au cul par un postier malfaisant pour ton mandat...
ah mé... pour les mais, qu'est ce qu'on ferait pas!...

*grogne*

Écrit par : Milady Renoir | 21/03/2005

Les commentaires sont fermés.